Blork et size.fac
Séparation haute

Envoi de message privé Fermer ce menu

Destinataire : *

Message : *

Envoyer ce message privé

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Menu : profil et inscription Fermer ce menu

Si vous avez oublié votre mot de passe, merci de nous indiquer les renseignements suivants :

Votre pseudo : *

Adresse email de votre profil : *

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Blork & size.fac > Articles de Cottontofu > Les jeux vidéo > [Dossier à quatre mains] Xenoblade Chronicles 2 (Nintendo Switch)

Page [ 1 2 ]

Bas de page

Message laissé le 23/06/18 à 22:42

Trois mois avant la sortie mondiale de la Nintendo Switch, on nous annonce l'arrivée de Xenoblade Chronicles 2 via un trailer prometteur. Ce nouvel opus change radicalement de son prédécesseur par son univers, la direction artistique et certains mécanismes de jeu. Cependant on retrouve des environnements à grande échelle, des combats dynamiques, une bande son aux petits oignons, bref tout ce qui a fait le succès du premier jeu.
Monolith Soft nous apporte un peu de fraîcheur avec son nouveau jeu mais fait-il l'effet d'une brise estivale ou d'un souffle tiède? C'est ce que nous allons voir en détail ci-dessous.

Image
Source

Attention ce dossier présente des seuils critiques de sel, pensez à vous hydrater au cours de la lecture.

Partie 1 : En voiture Simone (Test sans spoil)

1- L'univers

A- Synopsis

Rex, un jeune récupérateur, passe sa vie à explorer la vaste mer de nuages à la recherche de trésors. Lors d'une mission périlleuse, il fait la rencontre de Pyra, une Lame légendaire. La jeune femme lui demande de l'accompagner jusqu'à l'Elysium, le berceau de l'humanité. Cependant ce voyage sera semé de nombreuses embûches …

B- Les personnages

Image

Rex : Le héros du jeu. Vous voyez un perso de RPG random ? Bah ça, globalement. Rex est un perso “ardoise blanche” de JRPG. Il a peu de personnalité (au départ en tout cas) et est assez con et mou du bulbe… Pardon je suis grossier. Disons qu'il ne sait pas lire entre les lignes. Et qu'il crie beaucoup.

Pyra / Miss Ikea : Alors c'est supposé être un perso important. Enfin sur le plan de l'histoire elle l'est, ce serait juste bien qu'on bazarde pas son 105 E (E comme étagère, étagère comme Ikea m'voyez) dans la gueule du joueur à chaque demi cinématique possible. Alors par contre attention, je n'ai RIEN contre un perso avec une grosse poitrine dans un jeu, ce que je reproche à Xenoblade 2, c'est d'avoir collé une paire de seins déraisonnable à ce perso sans aucune autre raison que “Pour le fanservice” ce que je pourrai cautionner là encore si c'était ce pourquoi j'avais signé à la base. Là c'est pas le cas.

Papy : Titan de taille respectable, il sert de mentor et de logement à Rex. Actuellement un perso qui m'intéresse, c'est un des rares Titans du jeu à pouvoir parler, ce qui donne un autre point de vue sur l'histoire.

Nia : *Ouvre sa bible de la japanimation* TSUNDERE *Ferme sa bible de la japanimation* j'ai fait le tour du perso, next.

Dromarch / Richard Parker : *Ouvre sa bible de la japanimation* MAJORDOME DE LA TSUNDERE *Ferme sa bible de la japanimation* la même, next.

D'autres personnages intégreront le groupe au fur et à mesure de l'histoire, nous vous laissons la surprise de la découverte.

C- La bande son et le doublage

Les musiques de Xenoblade Chronicles 2 sont immersives et magistrales. En effet la bande son comprend de 120 pistes, composées par Yasunori Mitsuda, ACE, Kenji Hiramatsu et Manami Kiyota. Après avoir démontré leur savoir faire sur le premier Xenoblade, ces compositeurs parviennent à retranscrire avec sensibilité la magie de l'univers du jeu: les thèmes évoluent selon le cycle jour/nuit, on a des musiques calmes dans les environnements aquatiques, les parties vocales sont un peu plus présentes que dans le premier jeu…
Par exemple le thème aux airs de collines lointaines “Shadow of the Lowlands” est interprété par le groupe de choristes irlandais Anúna.

Le doublage est disponible en anglais et en japonais (via un DLC gratuit pour le dernier). Les doubleurs japonais donnent vie aux personnages avec justesse, avec un large répertoire d'émotions. Par exemple, la doubleuse japonaise de deux personnages importants de l'histoire arrive à jongler entre les deux et les distinguer, ce qui n'est pas le cas dans le doublage anglais.
En parlant de ce dernier, on a droit à un large panel d'accents : américain, anglais de différentes régions, australien, écossais… afin de représenter la diversité de la population d'Alrest. Cependant je reste dubitative sur le doublage anglais de Rex qui le fait passer pour un Solid Snake plutôt qu'un adolescent.

D- Environnement

Image

L'intrigue du jeu se déroule dans Alrest, un monde composé d'une vaste mer de nuages et parsemé de Titans, de véritables continents vivants. Chaque Titan correspond à un pays avec sa propre situation géopolitique, son climat, sa culture… ici on retrouve l'aspect multiculturel et l'immensité de l'univers comme dans le premier jeu.
Vous serez donc amenés à explorer un total de 7 Titans au cours du jeu, qui sont tous très vastes avec de nombreux recoins. Le cycle jour/nuit fait également son retour et on peut modifier l‘heure comme bon nous semble, pratique pour certaines quêtes demandant un timing précis pour les compléter. Tout comme dans Xenoblade premier du nom, vous disposez de marqueurs vous permettant de voyager entre les endroits déjà visités, et des zones secrètes pour les âmes exploratrices.
Certains endroits seront accessibles selon la marée, que vous pouvez contrôler en passant la nuit aux auberges. Le rôle des auberges est de monter le niveau de vos personnages en fonction de l'expérience cumulée. C'est sur ces mots que je vous laisse avec Toastine qui vous expliquera le gameplay du jeu.

2- Le gameplay

A- Le système de combat

Image
Au secours on a cassé ma girafe

Alors, le système de combat de Xenoblade 2 est très différent de celui du premier jeu.
Tout d'abord, on a encore le système des auto-attaques qui rechargent les arts. Cependant, on n'a plus de système de barre d'arts, on en a quatre débloqués pour chaque type d'arme et on ne peut en équiper que trois.

Pour changer d'arme, on doit équiper une Lame différente et on peut en porter jusqu'à trois en même temps et en changer en combat. Petit point qui est important, on améliore les armes des Lames non plus en achetant de l'équipement, mais en utilisant des fragments, qui sont des drops sur les monstres. Nous y reviendrons en détail dans la rubrique Gestion des Lames.

Donc, maintenant que ça est couvert, il faut aussi prendre compte le fait qu'on a trois personnages dans l'équipe et quand je dis trois, c'est TROIS, même si vous avez le choix, restez à trois personnages, le jeu devient très rapidement une purge sans nom si vous essayez de faire les combats avec un ou deux personnages au lieu d'une équipe complète.

Ces trois personnages donc, entrent dans des “archétypes” selon les armes des Lames qui leur sont équipées : épée, hache, lance ou canon à éther pour le rôle d'Attaquant, katana ou marteau pour les Tanks et enfin poings ou boulet pour les Soigneurs. Il existe d'autres armes, mais elles sont plutôt uniques à une lame et donc peu importantes à mentionner, bien qu'elles aient leur propre jeu de compétences associées.

On est donc sur une bonne vieille trinité des rôles, jusque là c'est bien, c'est clair, c'est simple, la composition des équipes est pas mal du coup. Cependant, les personnages du jeu sont plus ou moins “verrouillés” dans certains archétypes en fonction de leurs lames principales et, exception de Rex, qui peut plus ou moins faire ce qu'il veut, les autres ne pourront pas en changer. Plus sur le vrai souci que ça pose dans la partie suivante.

Donc ! Maintenant qu'on a vu les bases, passons au concret : Les auto-attaques chargent les arts de pilotes, les arts de pilotes chargent les arts de Lames et les arts de Lames sont essentiels pour faire un Combo de lame. MAIS, comme dans Xenoblade premier du nom, certains arts de pilotes peuvent s'enchaîner et provoquer des statuts handicapant l'ennemi.
Là où dans le premier jeu le combo Déséquilibre -> Chute -> Hébétude n'était qu'un bonus à faire, ici, le combo Déséquilibre -> Chute -> Ejection -> Commotion (Smash en anglais, ce qui a plus de sens) est un élément capital des combats.

De même, les arts de Lames vont utiliser l'élément de la Lame équipée et lancer une QTE (si c'est le perso contrôlé qui la lance, sinon il se fera automatiquement). Une fois qu'il a touché il sera possible de réaliser un combo jusqu'à 3 arts de Lame avec des éléments compatibles (les enchaînements possibles sont indiqués en haut à gauche de l'écran). Cela aura pour résultat d'appliquer une sphère d'élément à l'ennemi, sphère qui prends l'élément du dernier art utilisé (exemple, je réalise un combo Feu-Feu-Lumière -> la sphère qui se forme est une sphère de Lumière).

Ensuite, il sera possible de réaliser un enchaînement, de la même façon que dans le premier jeu avec la même barre, pour tenter de faire exploser ces sphères et infliger des dégâts énormes aux ennemis.

Maintenant, les problèmes que ça pose : d'une part, les combats sont assez confus, d'abord parce que la résolution de la console, en particulier en mode portable, n'est pas folle, mais aussi parce qu'il y a quand même six personnages à gérer.
On dénote aussi un léger souci d'intelligence artificielle, notamment sur le fait que certains combos vont vous échapper parce qu'un personnage n'est pas assez près de sa Lame ou s'est trop rapproché du vide et est tombé dedans. Bref, plein de petits désagréments.

Un autre problème que j'ai, mais là c'est personnel, c'est le fait que les combos de Lame sont MANDATAIRES si vous voulez tuer les monstres rares du jeu (et vous allez vouloir le faire, attendez la suite), de simple monstre assez challenging avec une particularité assez sympa, on est passé à d'énormes éponges à baffes qui peuvent décider ou non de démolir l'équipe en un hit ou de poser une affliction particulièrement ennuyeuse. Je fais en particulier référence à l'affliction “Anti-Soin” qui, quand elle dure plus de 4 secondes vous garantit d'avoir à réanimer au moins un de vos trois personnages, quel que soit son niveau. (un monstre rare de niveau 38 a réussi à démolir mon équipe de personnages niveau 52 sans problème).

Et là on rentre dans le vif du problème pour moi. Comme dans FF13 avant lui, ce jeu veut installer une mécanique de combo dans un RPG. Je ne dis pas que c'est pas faisable, des jeux avant y sont bien parvenus (Valkyrie Profile Lenneth par exemple) mais ici, ça passe mal. C'est un peu le même souci qu'avec Shulk qui ne sait pas quand utiliser “Brise-Aura” dans le premier jeu ou Sharla ou Melia qui ne savent pas quand bien soigner.

L'IA aux fraises, ce sera votre némésis, vas-y que je tombe dans le vide et empêche l'enchaînement de se lancer (oui ça coûte toujours une des trois barres de l'enchaînement de relever quelqu'un), vas-y que le statut puanteur m'empêche de poursuivre le combo, etc, etc.
Autre souci, les animations. Encore une fois je référence FF13 mais ceux qui l'ont fait me comprennent : vous voyez Devil May Cry ? Imaginez que dans le prochain DMC, il y ait un délai de 20 secondes à chaque changement d'arme de Dante pour qu'il se tape un peu de posing.
C'est comme ça que Xenoblade 2 et FF13 se font ressentir. Les arts de Lame bloquent les persos dans des animations dont ils ne peuvent pas se tirer (et là on va du simple coup d'épée d'une seconde et demi à un combo de 4 coups + poses de plus de dix secondes, ce qui veut aussi dire bye bye les réactions possibles).

Et on ajoute à ça un autre gros point noir du jeu : les phases d'invulnérabilité et les projections. Tous les ennemis du jeu entrent dans une de ces deux catégories. Soit ils disposent de compétences qui enclenchent des phases pendant lesquelles ils ne prendront absolument aucun dégât, ou alors les ennemis en question peuvent vous projeter temporairement ou vous infliger une éjection/une chute (et en ignorant le déséquilibre et la chute normalement préalables) voire un savoureux mélange des deux.

C'est l'accumulation de ça, de l'IA foireuse et des ennemis qui sont des éponges à points de vie qui font que pour moi, le système de combat de ce jeu est nettement inférieur à celui du premier.
Je comprends très bien ce qu'ils ont voulu faire, mais c'est également ça le souci, un système de combo dans un RPG soit ça s'intègre bien, soit ça passe pas, là ça passe pas.

B- La gestion des Lames

Image

Et maintenant, la crème de la crème, le best du best, le beurre des épinards, les Lames.
On va les subdiviser en trois catégories ici, les Lames principales, les Lames rares et les Lames communes.

Les Lames principales sont les lames qui sont liées à un personnage, chacun en a une qui ne peut pas être retirée et parfois une seconde. Globalement, elles sont très solides et s'intègrent dans les archétypes qui correspondent bien au personnage à qui elles sont liées. A titre d'exemple, la lame principale de Rex est Pyra et celle de Nia est Dromach.

Les Lames communes et rares maintenant : ce sont des personnages que vous obtiendrez en ouvrant des cristaux cœur, dont la rareté va vous garantir une lame plus ou moins rare (on en a trois modèles de base : communs, rares ou légendaires)
Les Lames communes c'est globalement celles que vous obtiendrez à 95% de chance sur des cristaux cœurs, même des légendaires (à titre d'info je n'ai JAMAIS eu une Lame rare sur un cristal légendaire seuls les communs et rares m'en ont donné). Globalement elles ont une apparence générique qui change entre trois ou quatre modèles (homme maigre, homme baraqué, femme et bête) leurs armes et éléments sont complètement randomisés même si, à l'aide de boosters et de compétences d'un personnage on peut tenter de tirer un peu plus vers un élément, même si ça tient plus du mythe qu'autre chose selon moi. Ces lames serviront surtout à aller faire des besognes pour vous plus tard dans le jeu et vous aideront à ouvrir des zones plus ou moins cachées derrière des compétences de terrain.

Les Lames rares elles ont une cinématique d'intro unique, une apparence, une arme et un élément fixe et elles ont même leurs propres tête à tête et quêtes. De manière générale elles sont mille fois meilleures que les Lames communes.

Ça a pas l'air mal me direz vous ? Et bah je suis au regret de vous annoncer que ça l'est pas. A la manière d'un jeu gacha (pensez dokkan battle, fire emblem heroes ou fate grand order) ce sera votre chance qui déterminera si oui ou non vous avez tapé dans le pool de Lames rares ou non. La encore ça aurait pu être bien, si certaines lames n'avaient pas un pourcentage RIDICULE d'apparation, à titre d'information, une des Lames du jeu a 7% de chances d'apparaître, et c'est dans les conditions optimales pour l'avoir. Et mieux encore, plus vous piochez de Lames rares, plus votre pool de Lames rares disponibles diminue, ce qui fait que vos dernières Lames seront un périple à obtenir (j'ai personnellement abandonné l'idée d'avoir la dernière Lame qui me manquait après avoir ouvert 80/90 cristaux cœurs de rareté variable sans succès).

Donc la vous voyez le souci numéro un, MAIS, comme je le disais précédemment, chaque personnage est plus ou moins verrouillé dans un archétype et vu que les lames sont invoquées au hasard, vous allez FORCÉMENT finir par avoir des Lames d'un mauvais rôle sur le mauvais perso. A titre d'exemple personnel j'ai réussi à faire apparaître la susmentionnée lame à 7% de chance, c'est une lame d'attaquant, cependant elle a décidé de montrer son nez quand j'invoquais des Lames sur Nia, qui est bloquée sur un archétype de soigneur. Changez la de Pilote me direz vous ? Bah j'ai une mauvaise nouvelle, ça va vous demander un consommable, qui n'est disponible qu'en 3 exemplaires dans le jeu hors new game +. Du coup, comme la susmentionnée Lame n'était pas dans les premières que j'ai eu, j'avais déjà corrigé trois erreurs de spawn avec ces consommables donc me voilà bloqué avec une des meilleures Lames du jeu sur un perso qui ne peut pas bien s'en servir.

Et c'est là le majeur souci du jeu, cet aspect random j'ai rien contre, même si avoir perdu 120h à fermer des cristaux cœur pour tenter d'avoir toutes les Lames m'a quand même sévèrement ennuyé. Le souci c'est qu'on ne peut pas verrouiller des persos dans des rôles ET rendre les apparitions de Lames aléatoire ET demander l'utilisation d'un consommable pour changer une Lame de pilote.
Le pire c'est qu'il y aurait une solution plus simple : faire les transferts uniquement en ville et via un PNJ qui demanderait quelques ressources, vu que dans ce jeu elles ne servent STRICTEMENT à rien.

Et pour les aficionados du 100%, sachez que chaque Lame dispose de son propre sociogramme à remplir en faisant diverses actions, un remplacement du système de trophées du premier jeu en somme. On y perd cependant le vrai sociogramme du premier jeu, tant et si bien qu'on se perd avec les noms de certains des nombreux PNJ.

On notera aussi que le New Game + et les DLC divers du jeu ajoutent encore d'autres Lames au pool déjà énorme de Lames rares. Cependant ni Cottontofu ni moi n'avons eu le temps (et la patience) de nous y mettre.

C- L'équipement

Alors ici on entre sur une des améliorations par rapport au premier jeu.
Fini les armures en 4 pièces, ici vu que votre défense et votre attaque sont définis par vos Lames équipées, vos seuls slots d'équipement sur les personnages sont deux slots à accessoires. Ces accessoires ont des effets divers et variés mais globalement ils permettent à chaque personnage de tirer un maximum profit de son archétype. Ces accessoires tombent assez souvent quand on tue des ennemis, ce qui les rends d'ailleurs simples à trouver en (trop ?) grande quantité.

De même, il y a aussi des accessoires pour les Lames, qui pourront en équiper de un à trois. Cependant ces accessoires, ou cœurs auxiliaires comme ils sont appelés, sont inactifs quand obtenus la plupart du temps. Afin de les activer il faudra leur injecter des ressources, soit d'un type précis (bois, insecte, minéral , etc.) soit un set bien précis de ressources. La aussi on tends à en accumuler des quantités obscènes assez vite et on en a bientôt à ne plus savoir qu'en faire. De même ils s'accordent en général avec les Lames sur lesquelles on les équipe.

Enfin les Fragments, chaque Lame dispose de sa propre arme, on en a déjà parlé, ces armes il faudra les améliorer via la consommation de fragments, qui donneront à l'arme de nouvelles statistiques (dégâts, blocage, critiques), une nouvelle apparence parfois et même dans certains cas un bonus passif.

Il faudra faire attention dans le menu d'amélioration cependant car il est totalement possible de diminuer la puissance d'une arme en utilisant par accident un fragment de début de jeu sur l'arme de la Lame.

Même si ça peut paraître contre intuitif, cette diminution de puissance peut s'avérer utile, par exemple l'un des endroits de farm de cristaux cœurs est aux environs du niveau 28. Et pas besoin d'expliquer pourquoi des personnage de niveau 80 avec des fragments de niveau équivalent rendent le farming difficile, surtout que le drop des ennemis dépends entièrement sur la réalisation complète du combo de pilotes.

D- Les objets

Les objets maintenant, chaque personnage et chaque Lame aura des objets préférés, ces objets, consommables, sont à acheter dans les divers commerces des villes. On en a de tout types, nourriture, jeux de société, livres, etc. Ces objets devront être placés dans une sacoche (une par pilote mais il est possible d'en avoir plus via un objet consommable aussi) et auront des effets pendant une durée déterminée. Je n'ai pas vraiment senti leur impact autre que pour faire évoluer le sociogramme de certaines lames. En effet, chacune d'elles et chaque pilote aura deux catégories entières d'objets préférés, mais aussi deux objets spécifiques préférés.
Par exemple, une des lames du jeu (no spoil de son nom) aime les objets de catégorie “légumes” et “livres” mais ses deux objets préférés sont “cor en bois” (un instrument) et “thé généreux” (une boisson). Vous voyez donc le non rapport qu'il peut exister entre ces préférences.

Image

La récupération maintenant. Cette mécanique vous sera introduite assez tôt dans le jeu en fait. Vu que Rex est un récupérateur, il existe dans le jeu des endroits où il pourra plonger (sous couvert d'avoir des cylindres d'oxygène pour plonger qui sont à usage unique). La plongée consomme un cylindre de votre choix et un QTE se lance ensuite où on vous demande de réussir trois pressions. Selon plusieurs paramètres (combien de réussites au QTE, qualité du cylindre, endroit de plongée, etc) vous remonterez plusieurs choses : des objets pour améliorer vos coeurs auxiliaires, des coeurs auxiliaires, des coffres et des ennemis, dans des proportion plus ou moins différentes à chaque fois.

Chaque spot de plongée étant différent, les résultats à un endroit seront différent de ceux à un autre. Et le susmentionné endroit de farm à cristaux coeurs est un de ces spot de plongée, il demandera juste de manquer les QTE le plus possible pour remonter un ennemi en particulier qui à tendance à beaucoup donner de cristaux coeurs.

E- Les quêtes

Comme dans Xenoblade 1, beaucoup de quêtes sont disponibles dans ce jeu. Cependant exit le système de quête rendues automatiquement du 1, là on doit aller parler aux gens. Ce n'est pas un problème en soi, mais on retombe dans le travers classique des JRPG en mode “Va parler à cet individu situé à 5 mètres de moi pour lui donner mon item, alors que je pourrai très bien le faire”.
Fondamentalement, l'écriture de chaque quête est assez bien, on a pas de quête wtfesque qui se plante au milieu du jeu, même si certaines sont sévèrement gratinées.
Comme dit plus haut également, chaque lame rare dispose de sa propre quête qui se débloquera lorsque les conditions seront remplies.

Petite remarque cependant, le pass d'extension ajoute des quêtes dans l'histoire et des Lames rares en plus. Cela donne l'impression d'avoir un jeu incomplet entre les mains au moment de l'achat, soit dans les 70 euros!

Partie 2 : Avis personnels (Sans spoil)

Avis de Cottontofu

Image

Xenoblade Chronicles 2 m'a beaucoup séduite par la bande son et l'univers, même si j'aurais aimé qu'il soit davantage développé et réponde à certaines questions (par exemple sur la mer de nuages). Dans sa volonté de se démarquer de son prédécesseur, le jeu va jusqu'au bout de sa démarche et a réussi à éveiller ma curiosité. Il garde même des mécaniques simples mais qui ont fait leurs preuves dans le premier jeu comme les combats sans transition, l'exploration, le déroulement des quêtes...

Cependant, beaucoup de défauts m'ont grandement dérangée : la RNG très frustrante de l'éveil des Lames, le fait qu'on doive utiliser des consommables pour transférer des Lames, l'histoire beaucoup trop courte et pas assez développée (en 70h c'est plié si on ne s'attarde pas sur les quêtes annexes), le fanservice, la profusion de personnages clichés et mal écrits…

Je déplore l'absence de tutoriaux consultables à tout moment comme dans le premier jeu, surtout que les mécaniques du jeu sont difficiles à intégrer d'emblée. Les sphères élémentaires en cours de combat en constituent un des nombreux exemples.
Certains boss ont un nombre indécent de PV au point de pouvoir tuer tous les persos même avec plusieurs niveaux de plus. Je me suis retrouvé plusieurs fois à rager contre un boss qui n'arrêtait pas de tuer 2 personnages sur 3, dont le dernier tentait péniblement de ressusciter les autres. Ce n'est qu'au cours de ce combat que j'ai compris qu'il fallait exploiter les sphères élémentaires qui étaient peu expliquées au cours du jeu.

La relation entre Rex et Pyra est tellement forcée (Toastine vous en parlera mieux que moi) et tombée comme un cheveu sur la soupe que ça en devient gênant. Même l'alchimie entre eux ne vient pas naturellement et on voit clairement que les deux protagonistes n'ont pas pris le temps de vraiment se connaître suffisamment pour développer une confiance durable.

Bien que le jeu ait son lot de moments poignants, l'impact émotionnel n'est pas aussi intense que dans Xenoblade Chronicles premier du nom, de mon expérience personnelle. Je me suis sentie très peu émotionnellement investie dans les épreuves que traversent nos héros.

Mentions spéciales:
- Les Nopons (créatures mi-oeuf de Pâques/lapin/oiseau) qui ne disposent plus de bruitages comme dans Xenoblade premier du nom, par contre les développeurs choisissent de faire parler les ramphas, un des ennemis du jeu, avec des bruits très gênants.
- Le fait que Rex apprenne à faire chuter les ennemis assez tardivement dans le jeu alors que ça fait partie des mécaniques de base des Xenoblade.
- Pourquoi les Lames de feu ne craignent rien lorsqu'elles nagent ou quand il pleut?
- La présence de l'annonceur Smash en plein combat dès qu'on réussit un combo

Avis de Toastine

Image

J'aurai aimé aimer autant ce jeu que j'ai aimé le premier Xenoblade sur Wii. J'avoue que ça n'a pas été le cas. D'une part les persos sont des clichés ambulants, d'autre part, certaines relations, notamment celle de Pyra et Rex devraient être BEAUCOUP plus développées. On passe de “ptdr t ki?” à “OMEUJEU JE VAIS RETOURNER LE MONDE POUR TOI” en 15 secondes et 2 cutscenes… On a vu plus cohérent, en particulier dans le premier jeu.
Autre bémol, les personnages sont cons. J'aime pas les gens cons. Rex, qui a environ 4 neurones fonctionnels se battant en duel, en tête. Et vas-y que j'ai besoin qu'on m'explique le délire de moi blessé = Pyra blessé alors qu'il l'a CLAIREMENT vu plus tôt, et vas-y que je pige pas les sentiments d'un autre personnage alors qu'elle utilise CLAIREMENT la formulation du je t'aime (oui j'ai fait le jeu en doublage japonais, c'était pas “je t'aime en tant qu'ami” qu'elle lui sort).
Le seul personnage que je trouvais un tant soit peu cohérent dans ce toutim c'était Jin. Avant que je me rende compte que c'est juste un Sephiroth version LIDL.

Autre problème que j'ai eu, mais vous avez dû vous en rendre compte, le système de combat. Trop confus, on se retrouve souvent à mourir sans avoir remarqué qu'on prenait des coups. Et ces µ£$//** de phases de projection… J'ai du me retrouver à beugler sur ma console au bout de quelques heures de jeu vu le nombre affolant d'ennemis qui peuvent décider d'envoyer les persos qui les frôlent dans la stratosphère. Même délire avec les phases d'invulnérabilité. Donner à un ennemi 1 milliard de PV et des phases de 30 secondes où il est invulnérable c'est pas du game design ou de la difficulté, c'est juste stupide.
Et encore une fois, une IA comme on les aime, capable de taper et ça va s'arrêter là. Autant dans ce cas ne pas introduire de mécaniques de soigneur ou de tank si vos alliés se cantonnent à distribuer des baffes.

Au final. J'ai apprécié le jeu, c'est vrai, mais beaucoup trop de points noirs m'empêchent de dire que c'est une pépite comme l'est le premier. Les persos mal écrits, l'histoire prévisible, le système ALÉATOIRE des Lames, l'IA aux fraises. Bref, autant de choses qui obscurcissent un jeu qui pourtant est superbe et a une OST vraiment magnifique.

Partie 3 : Top 5 personnels des musiques

Image
Source

Top 5 perso Cottontofu

5. Fonsett Village (day/night) : La musique du village de Rex remplit parfaitement le rôle d'un thème de village d'origine: on a envie de se laisser bercer par la nostalgie que dégage le lieu et d'en savoir plus sur le protagoniste (même s'il est stupide).

4. Where we used to be : J'aime beaucoup l'émotion que ce thème dégage, un peu mélancolique mais posé. Il invite à l'introspection et à observer autour de soi, afin de se rendre compte du chemin à parcourir jusqu'à son but.

3. Argentum Trade Guild (day/night) : La musique me rappelle beaucoup celle de Rabanastre dans Final Fantasy XII. Elle transcrit bien l'agitation propre aux marchés et souks remplis de commerçants ne demandant qu'à échanger et à écouler leurs stocks.

2. Leftheria Archipelago (day/night) : Onirique et invitant à la promenade, cette musique se révèle aussi berçante que les vagues chatouillant les rivages de Leftheria. On est incité à contempler le paysage... et à éviter les ennemis trop collants propres à cette zone du jeu.

1. Counterattack : Beaucoup diront qu'il ressemble trop à Engage the enemy, parce que ces thèmes jouent le même rôle dans leurs jeux respectifs. Cependant je suis convaincue que Counterattack dégage sa propre force et parvient à transmettre les émotions qu'elle souhaite.

Top 5 perso Toastine

5. Awakened DNA : C'est juste cathartique, laissez là ici.

4. Tiger! Tiger! : En vrai j'ai aimé ce mini jeu.

3. Mor Ardain - Roaming the Wastes : Un côté encore plus Plaines de Gaur que les Plaines de Gaur.

2. Monster surprised you/ Deathmatch with Torna : Les thèmes de combat comme ceux là sont parfaits, énergiques, adaptés aux ennemis, plus please.

1. Land of Morytha : Très contemplatif, il coupe comme il faut avec le jeu.

Mention spéciale pour Counterattack : GIVE US FIORA BACK ! (ceux qui l'auront écouté comprendront pourquoi).

Conclusion

Image
Source
Toastine et moi une fois que nous avons fini le jeu et l'écriture de ce dossier

Malgré des heures interminables passées sur Xenoblade Chronicles 2, il m'est difficile de vous recommander le jeu.

La bande son, concurrente sérieuse de l'OST de Persona 5, et l'univers m'ont captivée mais cela ne suffit pas pour faire de Xenoblade Chronicles 2 un chef d'oeuvre. A mes yeux le titre reste au stade d'oeuvre inachevée par ses nombreux défauts. Ces derniers m'ont empêchée d'apprécier pleinement le jeu, l'histoire et les personnages n'étant pas suffisamment développés et écrits avec justesse.
Monolith Soft est un développeur au potentiel aussi infini et stratosphérique que l'univers de ses propres jeux mais il est capable de faire clairement mieux que Xenoblade Chronicles 2 en termes de gameplay et d'écriture.

Cependant le titre est simple à prendre en main et ses mécaniques reprises de son prédécesseur l'empêchent d'être un jeu catastrophique. Il manque les émotions et les frissons qu'on ressent après avoir parcouru un grand RPG. J'ai l'impression qu'on me vend une excellente tarte aux pommes faite par un grand pâtissier pour me retrouver devant une tarte trop sèche et sucrée dont les pommes ont une texture de carton.

L'extension Torna The Golden Country, qui a lieu avant les évènements du jeu principal, sortira en Europe en septembre 2018. Cette nouvelle mouture et du contenu supplémentaire dans le pass d'extension devrait relancer l'intérêt du jeu, grâce à de nouveaux personnages jouables.



Message édité 3 fois. Dernière édition par Cottontofu le 23/06/18 à 23:08.



- - - - - - - - - -
Image

Message laissé le 25/06/18 à 22:13

Juste pour dire que j'ai commencé à lire et que le sujet m'intéresse notamment parce que j'ai minablement zappé le premier épisode qui, de l'avis quasi-général, est un bon jeu. J'essayerai d'accorder du temps à ce jeu. A défaut, j'accorderai du temps à cet article. Je reprendrai la lecture à tête reposée, je suis sûr que j'y apprendrai des tas de choses.



- - - - - - - - - -
Guide d'utilisation du forum
Comment créer son blog ?
Comment poster une image ?
Comment utiliser la balise "quote" ?

Mémo : Faire un nouveau gif pour faire rire Moussaka
Faire une chanson pour Freytaw

Message laissé le 26/06/18 à 10:25

Merci pour ce dossier !

J'hésitais sur XC2 (c'était l'un des principaux arguments d'achat de la Switch pour moi), et puis j'avais lu les premiers retours à la sortie du jeu et j'avais été refroidie.

Là je suis carrément glacée Smiley : lag18.png

Je suis, très sincèrement, très surprise (et déçue) par le système de gacha que vous décrivez. C'est digne d'un jeu F2P mobile, pas d'un JRPG que tu paies au prix fort.

Une petite note de traduction pour Toastine (je crois) : mandatory, ça donne "obligatoire" en français, pas mandataire Smiley : lag33.gif (écrit en MAJUSCULES comme ça ça m'a fait rire haha, j'imaginais les vaillants agents administratifs ou comptables partir au combat)

Et pour Cotton : "histoire beaucoup trop courte" = "70h", j'ai carrément buggué Smiley : lag18.png Smiley : lag18.png Smiley : lag18.png Smiley : lag18.png On n'a pas la même notion du trop court, même si je vois où tu veux en venir Smiley : icon_yeux_triangle1.gif
C'est là que je me rends compte que je vieillis : plus autant le temps de jouer qu'avant ! (vivement la retraite)

En tout cas, vraiment, merci beaucoup pour cet article très instructif et bien écrit !



Message édité 1 fois. Dernière édition par Pherfalath le 26/06/18 à 12:26.



- - - - - - - - - -
size.fac is the cornichon masta Smiley : icon_bandit.gif

Message laissé le 26/06/18 à 23:54

Merci pour cet article. Comme Pherfy, j'ai aussi rigolé avec "mandataires" écrit en majuscules (j'imaginais un truc avec des avocats et notaires au combat).
C'est dommage qu'il n'ait pas comblé un peu plus vos attentes par rapport au premier.
Au moins, vous avez pu vous amuser grâce à certains aspects du jeu, et vous avez pu profiter d'une jolie bande-son Smiley : lag11.png



- - - - - - - - - -
Club des Papas et Papys ! Smiley : lag28.png

Image
Image
Image

Message laissé le 28/06/18 à 23:35

Outch. J'ai aussi un peu hésité à prendre le jeu mais tout l'aspect "fan service" m'avait très aisément découragé. Après j'imagine qu'il peut y avoir du bon quand même à se balader dans des décors gigantesques sur de super musiques. Merci pour ce dossier Smiley : lag11.png



- - - - - - - - - -
Image
Image
Robin Rangers Fire Up!

Message laissé le 04/07/18 à 18:12

Merci surtout à vous pour votre retour, ça nous encourage beaucoup à continuer à écrire Smiley : lag11.png

Pherfy : J'ai probablement exagéré sur la durée du jeu, mais comparé au premier jeu j'ai trouvé XC2 plus court niveau histoire. Smiley : icon_yeux_triangle1.gif



- - - - - - - - - -
Image

Message laissé le 14/07/18 à 17:13



Citation :


Cottontofu a écrit :


Image




Moi j'aime beaucoup cette image, j'aime les couleurs et la composition Smiley : lag11.png.

Merci beaucoup pour ce dossier. Perso, ce jeu me fait encore envie Smiley : lag30.gif. J'ai l'impression qu'il y a plus de petites touches de folie là où elles sont assez rares dans les Xenoblades (dès qu'on sort des nopons en tous cas). Ayant été assez déçu de l'histoire (cousue de fil blanc et quand ça ne l'était pas, c'était profondément stupide) et des persos (sans aucune profondeur ou charisme, mis à part Melia) du premier Xenoblade Chronicles, peut-être que j'apprécierai plus celle-ci qui quand bien même caricatural, sera plus rentre dedans et apportera plus de peps à l'expérience soporiphique du premier du nom.



Message édité 2 fois. Dernière édition par Jonath lé là le 14/07/18 à 17:14.



- - - - - - - - - -
Image
"With kindness comes naïveté. Courage becomes foolhardiness. And dedication has no reward. If you can't accept any of that, you are not fit to be a Magical Girl."
でも!でも!かわいいからOK!

Message laissé le 16/08/18 à 19:37

*Les noms suivis d'une astérisque sont changés pour éviter les spoilers.

Je suis devant les portes du combat final contre une grande ville de Moselle*. Je me permets de faire mon bilan.

Je rejoins en très grande partie les observations de Cotton et Toastine.

Je peux encore énumérer quelques points négatifs supplémentaires :

- La map est pas pratique du tout
- Il n'y a pas de synchronisation labiale, on a souvent l'effet pub colgate dans les cinématiques
- Quand un PNJ vous parle d'une quête qui a l'air cool, et que vous découvrez que c'est une quête pour vos mercenaires, vous vous dites merde, ils jouent à un meilleur jeu que moi Smiley : lag30.gif
- On peut toujours se téléporter n'importe où, quand bien même c'est en contradiction totale avec le scénario. En vrai c'est plutôt malin, mais au début ça surprend, et pas dans le bon sens.

Au niveau de la traduction, y'a des hauts et des bas. Tout d'abord, dans les bas :

- Tous les noms des personnages principaux (à part Rex et Nia), les lames rares, certains NPC et les lieux ont été renomés, sans forcément garder un rapport avec le nom original. Si vous jouez en japonais, il va falloir faire de la gymnastique, comprendre que Spelvia c'est Mor Adrain et que Saika c'est Pandoria etc.. Cependant on gardera les noms japonais pour les mercenaires, ce qui est du coup un peu ridicule.
- La version française est sûrement traduite de l'américain, on perd toutes les allusions à une célèbre religion monothéiste pour ne froisser personne. À un certain moment, le passage où quelqu'un dit que Dieu n'existe pas a carrément été omis. Bref, c'est parfois bizarre.
- Certaines dialogues perdent un peu de leur subtilité.

Dans les points positifs de la traduction, on retrouvera des rephrasages plus « progressistes » qui sont pas forcément mal venus :

- Par exemple, à un moment Homla* dit en japonais qu'elle aime faire à bouffer et le ménage, ça a été subtilement traduit par qu'elle « avait trouvé d'autres moyens de rendre les gens heureux que le combat »
- Dans un autre, Pochi* dit que c'est le rôle des bonhommes de sauver les madames, c'est changé par complètement autre chose (je ne me rappelle plus).

En général, la traduction va quand même plutôt bien.

Par ailleurs je vais revenir sur les remarques de Toastine sur l'histoire.

1) On apprend chapitre 5 pourquoi Canigou* était prompt à aider Pyra (on apprend que c'était aussi son objectif à la base d'aller à l'Arc de Triomphe*). De plus, ça ne m'a pas tant gêné que ça que Fino* vient en aide à Pyra au début, elle lui a quand même sauvé la vie.

2) La mécompréhension du 好きだ est un trope assez connu dans les comédies romantiques. Car oui, 好き a comme aimer en français un sens large. Et même si pour le spectateur, c'est évident, une autre compréhension est possible (mais un peu forcé, je l'accorde).

Pour la suite, je tiens à signaler que j'ai joué à la version 1.5.1 du jeu, et non aux premières, et que cela peut expliquer certaines différences de ressenti sur le jeu.

Je pense particulièrement aux combats. En terme d'IA, je suis plutôt content. Tes acolytes suivent bien tes combos (je n'ai pas été pris à défaut une seule fois), et ils ne tombent pas tout seul dans le décor. Cependant, je suis d'accord qu'ils sont pas très doués en positionnement (se mettre derrière un ennemi qui donne un coup de queue très puissant à ceux qui vont derrière, ne s'éloignent pas de l'ennemi lors d'une AOE, attaquent un ennemi qui renvoit les dégâts). Mais de ce que j'ai joué, c'était rarement handicapant (je n'ai pas encore combattu les « super-élites », monstres niveau 100+), et comme le disait Toastine, il suffit la plupart du temps de stocker des sphères puis les écrasesr d'un coup avant la rage du monstre pour les tuer.

Cette anecdote du monstre 38, j'ai eu la même, mon équipe niveau 50 s'est fait rétamer lors de sa rage. C'est comme ça que j'ai compris la technique du stack de sphères etc.. Bizarrement, c'est plus facile au niveau 38 qu'au niveau 50, car comme tu tapes moins fort, tu arrives à stocker plus de sphères avant la rage du monstre qu'avec un niveau supérieur.

J'ai une autre anecdote avec un monstre niveau 58 qui me rétamait lors de sa rage car il avait un renvoi de dégâts. De plus il avait un nombre indécent de PV (comparé aux autres monstres qui ont déjà un niveau indécent de PV). Du coup même en claquant beaucoup de sphère, c'était la défaite. C'est là où j'ai appris deux choses :

1) Faire l'attaque groupée avec Pneumonie* fait beaucoup plus de dégâts.
2) Tu peux trickser en ne faisant pas de dégâts direct.

Bref, ces expériences m'ont aidé à maîtriser le jeu, donc je trouve ces combats un peu frustrants, mais assez didactiques.

Mais je suis bien d'accord, que c'est assez mal expliqué en général.

Mais comparé au premier Xenoblade Chronicles, je trouve les possibilités bien plus riches, sachant que chaque larme a ses compétences de combats et arts spéciaux, que tu as des emplacements d'accessoires pour tes larmes et pour toi, et que t'as trois larmes, et que c'est pareil pour tes deux acolytes, y'a vraiment moyen d'expérimenter plein de choses intéressantes. Par exemple, Septuglace* remet 40% des PV au groupe dès que tu la sélectionne, tu peux alors mettre des objets pour diminuer le temps d'attente de respawn de Septuglace* pour bénificier d'un heal puissant très souvent. Mais y'a vraiment plein d'exemples et y'a vraiment de quoi s'amuser à faire sa composition.

Donc je trouve au contraire le système de combat bien plus solide que le premier, plus fun, et avec plus de possibilités.

De plus, je tiens encore à signaler le feedback sonore dont hérite Xenoblade Chronicles 2. Il est effectivement parfois difficile de lire les actions de tout le monde a l'écran (y'a du monde a l'écran). Cependant, vos acolytes crient leurs attaques et leurs changements de lames, ce qui vous permet de garder une oreille attentive sur ce qu'ils font. Cette mécanique est je trouve un point fort qu'on ne met pas assez souvent en avant quand on parle du système de combat de certains JRPG. Et ça donne aussi un côté assez épique aux combats.

Par rapport au système de Gatcha, il y a quand même un point positif que j'aimerai souligner : Personne ne jouera au même jeu, car chacun aura eu des lames différentes (en tous cas dans un ordre différent). Et ça, je trouve l'idée intéressante.

De plus, les taux de drop sont pas si horribles (sachant que tu peux booster ta chance, et booster les probas des éléments que tu vas tirer). Je suis toujours dans la première run, il doit me manquer un peu plus de 5 lames rares, il me reste 99 cœurs communs, 69 rares, et 10 légendaires. Sachant que pour l'instant, un cœur légendaire me donne une lame rare deux fois sur trois, j'ai bon espoir de récupérer toutes les lames sans faire de farm. Cependant, toutes mes lames ne sont pas assignées aux bonnes personnes, et évidemment je n'ai pas assez d'objets pour faire tous les transferts. Je serais peut-être obligé de farmer un peu les cœurs pour être totalement optimisé. Mais, ça se me semble pas si compliqué à farmer, sachant qu'en faisant le combo Déséquilibre -> Chute -> Ejection -> Commotion sur un ennemi un peu puissant, on est quasiment assuré de looter un cœur rare.

De plus en plus, il faut voir deux choses :

- Le fait de looter toutes les larmes est clairement orienté pour le new game +, où les nouvaux loots permettent de limiter ou d'éliminer le farm de cœurs.
- Avec le season pass, tu récupères un peu plus de ce genre d'objets clés.

Cependant je suis bien d'accord, je déteste les systèmes de gacha, et j'aurais largement préféré qu'ils mettent en place un système de drop aléatoire et limité, pour que chacun puisse avoir des parties différentes, sans donner la frustration de dropper « de la merde ».

En terme de scénario, pour moi c'est assez comparable au premier. L'histoire est pas folle et les personnages mériteraient un peu plus de développement. Cependant, y'a des moments epic as shit (en général en fin de chapitre, parfois au milieu), et y'a quelques bonnes trouvailles.

La grosse différence entre les deux, c'est que Xenoblade Chronicles 2 est plus orienté shōnen que le premier. On a donc un peu d'humour gras et du tomodachi power. Cela pourrait aussi expliquer la poitrine de Pyra (et de quelques autres PNJ). Cependant, c'est quand même assez light, j'ai compté 3-4 scènes où vraiment y'avait du « male gaze ». La plupart du temps, on ne vous fourre pas les attributs sexuels des personnages dans les yeux. On est pas dans Bayonetta !

Donc je peux comprendre qu'avec des sensibilités différentes, on peut moins aimer l'histoire de Xenoblade Chronicles 2 que le premier. Mais le style shōnen s'applique bien aussi aux JRPG, notamment quand il s'agit de faire de l'émotion spectacle et du gigantisme.

Personnellement, j'ai préféré le second au niveau des personnages. Mais c'est parce que y'a beaucoup de personnages kawaii comparé au premier Smiley : lag30.gif. L'androïde écolière qui parle comme un noppon avec des mouvements de robots à remonter est beaucoup trop kawaii (et aussi trop forte) Smiley : lag30.gif. J'ai bien aimé Nia aussi (qui n'est pas une tsundere d'ailleurs, à la limite on pourrait dire que Ycarrie* a un côté tsundere un peu pénible) qui n'a pas sa langue dans sa poche.

De manière générale, si je trouve Xenoblade Chronicles 2 supérieur au premier, je rejoins Cotton et Toastine sur le fait que ce n'est pas une claque comme l'ont été Xenoblade Chronicles et Xenoblade Chronicles X. Dans le premier, la première fois qu'on arrivait sur la jambe de Bionis, c'était l'orgasme assuré avec la saveur d'une première fois. C'était une expérience vidéoludique que l'on avait jamais vécu. Xenoblade Chronicles X a aussi cet effet avec son immense zone de ballade. Les zones de Xenoblade Chronicles 2 sont très grandes (comparables au premier, un peu plus grandes je pense), elles sont souvent très chouettes, mais y'a plus la surprise.

Cependant, c'est le seul gros JRPG de la switch (et ce sera peut-être le seul à jamais Smiley : lag30.gif). Et c'est un JRPG assez généreux. Les lames sont chara-designés par différents chara-designers assez connus et il y a une grosse diversité (et narrativement, le fait que les chara-designs ne sont pas du tout semblables se justifie parfaitement bien par le système de lames).

Pour les musiques, j'ai les mêmes goûts que tout le monde, me jugez pas ! Par contre je suis sympa je mets les liens vers les musiques, moi Smiley : lag30.gif.

5. Morytha

4. Tantal (Day)

3. Monster Surprised You

2. Mor Ardain (Day)

1. Counterattack



- - - - - - - - - -
Image
"With kindness comes naïveté. Courage becomes foolhardiness. And dedication has no reward. If you can't accept any of that, you are not fit to be a Magical Girl."
でも!でも!かわいいからOK!

Message laissé le 16/08/18 à 20:20

Moi aussi je veux aller en Mozelle et être aidé par Canigou! Il a l'air bien plus fun le jeu d'un coup Smiley : lag30.gif

Plus sérieusement, je crois que c'est ce côté shônen dont tu parles Jonath qui fait que j'ai vraiment pas envie de jouer à ce jeu (en plus de pas mal de choses, dont le côté très mal expliqué d'un gameplay qui a l'air pourtant bien complexe). En tous cas, merci pour ton avis détaillé Smiley : lag18.png



- - - - - - - - - -
Image
Image
Robin Rangers Fire Up!

Message laissé le 22/08/18 à 23:53

J'ai toujours le jeu à faire et vous ne me découragerez pas !
Surtout pas toi Jonath ! Je te connais trop bien ! Smiley : lag30.gif



- - - - - - - - - -
Image
Image
Image

Club des Papas ! Smiley : lag28.png

Message laissé le 12/09/19 à 16:47

Je remonte ce sujet pour parler de mon expérience sur le jeu.
Je suis environ à la moitié du jeu (dans le chapitre 4), donc je commence à avoir toutes les révélations Smiley : lag18.png (sachant que je me suis à moitié spoilé une révélation majeure, mais bon, rien de grave).
Je ne m'épancherai pas trop sur le jeu pour éviter les spoilers.

Je partais avec beaucoup de méfiance, et... ben comme Jo', je passe en fait un plutôt bon moment.
Je pensais qu'il y allait avoir des tonnes de fan service, des moments lourds etc, et à vrai dire il n'y en a que très peu (juste la poitrine de Pyra, quoi), et les moments humoristiques sont plutôt bien dosés.

Perso maintenant que j'ai bien pris le combat en main, je l'apprécie beaucoup ! Mais je suis d'accord, c'est pas très bien expliqué. Il m'a fallu quelques combats avant de bien maîtriser la bête. Mais désormais, les KO sont pas très fréquents (en général ils sont en début de combat, quand je suis mal positionnée et que je prends l'aggro comme une bourrine)

Les personnages sont plus attachants que le premier Xenoblade, je rejoins complètement Jo' là-dessus. À noter que je joue en anglais pour mieux apprécier les petites discussions qui ne sont pas sous-titrées. La voix anglaise de Nia est d'ailleurs assez posée et agréable.

Pour moi les deux points majeurs du jeu sont ses musiques, comme dit et répété dans ce sujet : elles sont somptueuses. Vraiment, VRAIMENT belles pour la peine. Probablement parmi mes préférées de la saga.
Les paysages sont sublimes aussi; j'ai eu un moment "wouah" en arrivant dans une zone en particulier (je rappelle que je suis au milieu du jeu). Alors certes, il n'y a pas ce sentiment d'immensité qu'il y avait dans le X, mais ici au moins j'ai l'impression qu'il y a une histoire, une cohérence dans la construction de l'univers, et non pas d'un monde qui est fait comme ça parce que c'est juste joli - ce qui m'avait vraiment beaucoup gênée dans le X.

Je ne comparerai pas au 1er opus, car il bénéficiait de l'effet de nouveauté que n'a pas le 2. Cela dit, le 1er avait d'excellentes idées (les zones qui changeaient du tout au tout entre jour et nuit restent un souvenir vidéoludique incroyable) que je ne retrouve pas ici pour le moment, mais en même temps ça fait la spécificité de chaque épisode Smiley : lag11.png

Donc pour le moment une très bonne surprise. J'hésite même à prendre le season pass, peut-être lors d'une hypothétique promotion du Nintendo Store ?

EDIT : Ah et ouais, la musique de Mor Ardain (link dans le post de Jonath) est juste fantastique, avec une orchestration hyper habitée, ce qu'on ne rencontre pas assez souvent dans les J-RPG Smiley : lag18.png



Message édité 2 fois. Dernière édition par Pherfalath le 12/09/19 à 16:53.



- - - - - - - - - -
size.fac is the cornichon masta Smiley : icon_bandit.gif

Message laissé le 13/09/19 à 13:37

Pour info si t'achète en physique (peut-être en démat mais là je ne sais pas) le stand-alone préquel (Que d'anglais d'un coup) Torna - The golden country est vendu avec un code qui te rajoute les DLC de Xenoblade chronicles 2 (en sachant que cet préquel en démat est dans le pass mais perso j'aime les versions physiques)

Image



- - - - - - - - - -

Message laissé le 13/09/19 à 15:52

D'accord ! Je ne savais pas. Merci pour l'info ! Je vais y réfléchir, au vu des prix pratiqués en seconde main ça peut valoir la peine (acheter au neuf pour ensuite revendre sans trop perdre dessus le cas échéant).



- - - - - - - - - -
size.fac is the cornichon masta Smiley : icon_bandit.gif

Message laissé le 13/09/19 à 16:02

Par contre d'occase t'aura pas les DLC, juste le stand-alone vu que les autres DLC sont par code



- - - - - - - - - -

Message laissé le 14/09/19 à 18:53

Oui, j'avais bien compris, ne t'en fais pas Smiley : icon_yeux_triangle1.gif



- - - - - - - - - -
size.fac is the cornichon masta Smiley : icon_bandit.gif

Message laissé le 14/09/19 à 19:57

Juste pour être sur



- - - - - - - - - -

Message laissé le 18/09/19 à 16:09

Oh misère, je comprends déjà plus rien à l'histoire. Pour moi franchement c'est le point noir du jeu. Ils auraient dû faire un glossaire ou un truc du genre. Le 1 l'avait, non ?

Je sais pas si c'est la trad, ou le fait de devoir lire entre les lignes (chose commune à beaucoup trop de RPG asiatiques), mais je commence à être perdue entre toutes les manigances politiques et le passé et les lames et tout et tout.

Est-ce que ça s'éclaircit à un moment de manière réelle ou ça continue à être un mélange de sous-entendus et de révélations non contextualisées ?



Message édité 2 fois. Dernière édition par Pherfalath le 18/09/19 à 16:10.



- - - - - - - - - -
size.fac is the cornichon masta Smiley : icon_bandit.gif

Message laissé le 18/09/19 à 16:24

Je ne me souviens pas d'avoir eu ce genre de problèmes, des fois des difficultés à me rappeler les différents mélanges armes/humains et ne pas trouver mon chemin tout de suite sur certains passages mais pas de problèmes pour l'histoire.



- - - - - - - - - -

Message laissé le 18/09/19 à 16:52

Oui, ce sont justement de ces mélanges dont je parle Smiley : icon_yeux_triangle1.gif (et le moment où on sait pas par où passer se trouve juste avant Smiley : lag18.png)

Bon ça me rassure, on verra par la suite.



- - - - - - - - - -
size.fac is the cornichon masta Smiley : icon_bandit.gif

Message laissé le 18/09/19 à 20:24

Oui ça s'arrange ne t'en fait pas



- - - - - - - - - -

Haut de page

Page [ 1 2 ]

// Blam ! Version 2.0 Ecrit avec nos petits pieds 44 fillette. //


Télécharger : facile, amusant, génial